Haut de page

LA CONNAISSANCE EST LE SEUL CHEMIN VERS LA SAGESSE

Nb connecté(s) 2

 

 

 

 

 

LES TROIS UNIVERS DE RÉGIS DUTHEIL

Origine du texte  

Régis Dutheil était agrégé de physique, professeur de physique à la faculté de médecine de Poitiers et chercheur à la fondation Louis de Broglie. C'était un scientifique de haut niveau, spécialiste des particules élémentaires. Il est décédé en 1995.

Régis Dutheil est l’auteur d'un livre intitulé L'Homme superlumineux (Ed. Sand, Paris). Cet ouvrage a été écrit par le professeur en collaboration avec sa fille Brigitte. Celle-ci prolonge aujourd’hui les travaux de son père.

La thèse fondamentale développée par Régis Dutheil a pour objet la structure de notre conscience et celle de l'univers. Les quelques lignes ci-dessous en donnent un résumé très succint. Le lecteur intéressé aura tout intérêt à se reporter au livre de R. Dutheil ou à ceux écrits par sa fille.

Le(s) monde(s) de la vitesse de la lumière
La lumière se propage à la vitesse extraordinaire de 300.000 Km par seconde: c'était jusqu'à maintenant la plus grande vitesse connue qu'une particule puisse atteindre et cette limite semblait infranchissable. Mais, dans les années 1960, deux chercheurs américains, Feinberg et Sudarshan, et un russe, Terlerskij, sans s'être concertés, émettent l'hypothèse qu'il pourrait exister des particules se déplaçant plus vite que la lumière et démontrent la validité de cette hypothèse. Ces particules hypothétiques (à cette date) sont baptisées "tachyons" . Depuis, ces tachyons ont été mis en évidence par des observations expérimentales en 1985 en Belgique, puis en 1993 en Allemagne.
On peut en déduire l’existence de trois " types " de mondes de la matière :

  • Le monde " souslumineux " qui est le monde ordinaire, que nous connaissons bien, celui de la physique classique newtonienne.
  • Le monde " lumineux " de la matière approchant ou atteignant la vitesse de la lumière. C’est le monde de la relativité d’Einstein.
  • Le monde " superlumineux " de la matière dépassant la vitesse de la lumière.

La nature de la conscience suivant Régis Dutheil

L’hypothèse fondamentale de Régis Dutheil concerne la nature de notre conscience et, par contrecoup, celle de l'univers.
L'existence de notre conscience n'est pas douteuse. Par contre sa nature n'a jamais été clairement définie. Qu’est-ce que la conscience ?
Pour les matérialistes, c'est une production du cerveau et elle disparaît à la mort. Pour d'autres, la conscience est un principe spirituel qui survit au corps physique.
Pour Régis Dutheil, c’est la seconde solution qui est la bonne : la conscience n'est pas un épiphénomène de notre cortex cérébral ; elle a une vie propre. Mais elle est de nature matérielle et constituée de deux parties. Il y a en nous, dans notre corps, une conscience partielle ; elle est encore appelée " moi souslumineux " et se compose de photons (elle appartient donc au monde " lumineux " , le second monde défini dans notre description des mondes de la lumière).
Elle se partage, avec le système nerveux, l'exploitation des informations qui lui parviennent de la conscience totale. C'est elle qui pense, décide et résout les problèmes de la vie quotidienne. Mais la véritable conscience n'est pas celle-là. Ce n’est qu’une fraction de la conscience totale qui, elle, est composée de particules superlumineuses et qui se situe en dehors de notre corps (la conscience totale appartient au 3ème monde, le monde " superlumineux ") .
Tous les événements de la vie d'un être humain, tout ce qui concerne son existence, figure sous la forme abstraite d'informations dans sa conscience totale. Celle-ci contient la mémoire de l'individu, tout ce que contient sa conscience partielle et un nombre incalculable d'informations sur le monde de la conscience lui-même.
Quels seraient les liens entre les deux consciences, et entre consciences et cerveau ?
Dans le sens conscience totale è moi souslumineux, le transit serait réglementé par le cortex cérébral. Tout ce qui est nécessaire à notre vie quotidienne est filtré et transmis à la conscience partielle. Le cerveau transforme les informations abstraites en hologrammes c'est-à-dire en images tridimensionnelles qui représentent pour nous la réalité.

Dans le sens conscience partielle è conscience totale, il n'y aurait pas de communication durant la vie, sauf dans quelques cas : le rêve, la méditation et l'usage de certaines drogues...
La véritable communication se ferait au moment de la mort physique. Les auteurs enseignent l'immortalité de la conscience partielle qui, lors de la mort, se détache du corps physique et cherche à s'unir à son homologue superlumineuse.
Le rêve, la méditation et l'usage de certaines drogues permettraient au moi souslumineux d'obtenir un certain contact avec la conscience totale.
Comment expliquer ce contact pour le rêve, par exemple ? Pendant le sommeil, le cortex cérébral se repose. Le lien établi avec la conscience superlumineuse se relâche. Pendant le sommeil profond, il ne se passe rien. Mais pendant le sommeil paradoxal (le rêve) , la conscience totale fait parvenir au cortex des informations qui sont transformées en hologrammes : ce sont les rêves.

 

 

 

 

LA TRIPLE NATURE DE L'HOMME

  1. En haut et en plus petit pour donner une idée de distance, l' Oeuf Primordial superlumineux qui contient comme information l'idée PARFAITE de l'homme. Cet oeuf serait le siège de l'âme.
  2. en position intermédiaire le corps de lumière appelé dans les traditions ésotériques, le corps éthérique. C'est le corps lumineux, corps intermèdiaire que j'apellerai corps quantique (en référence à Jean Charon) car c'est ce corps qui transmets les informations aux ADN des corps biologiques?
  3. en bas, le corps humain, imparfait car ayant entamé un cycle d'aaprentissage. Dans nos sociétés humaines contemporaines, ce corps est déformé par la malnutrition car les âmes quei les habitents sont coupéé de tout lien avec les deux autres corps, lumineux et super lumineux. Les informations ne descendent plus dans la conscience.

Pierre-Henri Barnezet affirme, par ce don qu'il a de pouvoir faire des incursions dans la mémoire akashique de l'univers, qu'avant le Big-Bang existait

"Une structure supralumineuse indifférenciée, c'est-à-dire composée d'ancêtres, tous identiques, des particules élémentaires primitives ; à savoir des micro-tourbillons informationnels dépourvus de leur partie centrale qui deviendra la particule après le Big-Bang. La pensée fut donc la force créatrice de notre univers, puisque le simple fait de « mise en pensée » d'une image de l'univers tel qu'il aurait été avec l'acquis du précédent dès son départ, a ralenti immédiatement la vitesse tourbillonnaire de la moitié de la structure supralumineuse dans laquelle est née cette « mise en pensée », pour sortir de la staticité qui certes, faisait sa perfection divine, mais en contrepartie l'empêchait d'évoluer..

Ce serait dans cet univers suralumineux, primordial que ce situerait cet oeuf de superlumière dans lequel serait contenue l'"Idée" de l'Homme, donc sa conscience.
On retrouve cette idées dans la Génèse chrétienne: "Au début était le verbe et le verbe s'est fait chair".

Par déduction si la théorie des trois univers se vérifie par la science, on peut en conclure provisoirement que l'oeuf primordial contenant l'âme* humaine est immortel.
(*)en fait l'âme contenue dans l'Oeuf Primordial serait composée des deux principes fémini/masculin unifiés.

 

 

 

 

JEAN CHARON: extraits de son ouvrage "J'AI VÉCU QUINZE MILLIARDS D'ANNÉES"

Comment serait-il possible, m'objectaient quelques cardinaux au cours d'une passionnante discussion que s'était poursuivie jusque tard dans la nuit chez l'ambassadeur de France auprès du Vatican, comment serait-il possible que chacun de nous ait en lui ce fort sentiment d'unité de sa personne finalement, si cette âmes devait être associée à ces milliards de particules formant la matière de notre corps ? Sans doute peut-on volontiers reconnaître ce « savoir-faire », qu'on est en droit de nomme Esprit, qui transparaît dès le comportement de chaque parcelle de notre corps, si petite soit-elle ; mais ceci ne rend pas compte de l'âme, qui s'attache à ce qu'il y a de plus personnel en nous, qui naît en même temps que nous, une âme qui survivra à notre mort corporelle et qui ne peut, en aucun cas, être confondue avec l'esprit de la Matière.
Encore que dans cette interprétation; il me parraisse difficile (au moins de prime abord) de vouloir alors refuser une âme à toute organisme complexe vivant qu'il soit végétal ou animal aussi bien qu'humain , je dois avouer qu'il s'agit là d'un arguments de poids , il paraît difficile de se trouver réparties sur des milliards de particules allant après notre mort, se disséminer aux quatre coins de l'espace cosmique. Il y aurait donc « quelque chose » ; qu'on peut nommer l'âme ; qui serait distinct de cette « psychée » élémentaire associée à chaque particule de notre corps, et dont nous parlait déjà Theilhard

A vrai dire, on trouve aussi dans l'intuition transparaissant dans le mythe religieux, et à coté du symbole de la « poussière » l'idée fondamentale que la Lumière pourrait bien être porteuse de ce qui qu'il y a d'essentiel en nous. Et la notion d'âme personnelle devrait peut-être alors être plus valablement rapprochée de la lumière telle que l'entend aujourd'hui la Physique. De ce fait assimiler l'âme à une forme de « lumière », c'est dans le langage de la science d'aujourd'hui prétendre qu'il faut la rechercher comme une certaine forme d'ombre, c'est à dire, quelque chose d '  « éthéré, qui pourrait se passer pour sa description de tout support « matériel », qui pourrait alors en quelque sorte , séchapper de notre corps après la désagrégation que celui-ci subira de manière inexorable au moment de notre mort. Je sentais bien, dans la discussion avec mes cardinaux, qu'une âme « ondulatoire » leur aurait semblé plus conforme à l'image qu'ils en faisaient qu'une âme « matérielle ».

LE CORPS DE LUMIÈRE d'ISAAC NEWTON: PM RATENZI: « les réflexions de Newton semblait indiquer qu'à la fin de sa vie il ait conçu que le but de la quête alchimique consistait dans le rétablissement du corps de lumière., et il pensait que cela pourrait se démontrer à travers les opérations conduites en laboratoire ».

 

 

 

 


Le verbe s'est fait chair
et est demeuré parmi nous

Quelques explications si'mposent. Non?

C'est ici que les Athéniens s'atteignirent, comme on le dit populairement. C'est ici que le "maçon" que je suis se retrouve au pied du mur: mettre en forme une pensée à la fois dense et imprécise. C'est à dire se lancer dans une tentative de syncrétion spirituelle qui consiste à rassembler les théses et thémes développés par les auteurs et leurs ouvrages qui ont eu une grande influence sur ma pensée personnelle en les intégrant dans mes propres intuitions, parfois clairvoyances qui ont jalonné ma vie.

Je vais devoir aussi me lancer dans un exercice qui ne me séduit pas trop pour différentes raisons, pudeur, manque de talents pour ce genre d'exercivr, c'est à dire parler des expériences personnelles qui ont participé aux développement des intuitions que je présent dans cette page. Car selon moi, les idées doivent aussi avoir des destins qui ne devraient jamais dépendre des personnalités des leurs inventeurs. Un idée doit être libre de pouvoir se loger dans les esprits, non pas par leurs origines, mais par le contenu informatif qu'elle recèle. Seulement voilà, comme il s'agit d'une intuition originale, même si elle s'est construites sur d'autres concepts d'autres développeurs, il faut insister qu'elle n'est pas apprue par hasard. Si je me suis lancé dans la rédaction d'un site, c'est à la suite d'un énorme choc révélateur. C'est ce que je vais vous conter dans le parchemin suivant.


Le coup de foudre est pas essence
indicible

C'est à partir de ma rencontre avec le grand-amour de ma vie, vecu comme un énorme choc, que j'ai commencé à réfléchir sur la réalité de la nature humaine. En effet, tout s'est passé comme si elle et moi on se connaissait de puis toujours alors que notre rencontre s'est déroulée tardivement dans nos parcours de vie et la différence d'âge de 13 ans dans la même génération. Donc si nous nous sommes reconnu, c'est que nous détenions elle et moi une information, une mémoire qui ne pouvait pas être de nature terrestre. Il y a donc notre corps biologique et un autre corps ou une enveloppe qui ne disparait pas à la mort et détient une mémoire qui se transmet à la prochaine incarnation. S'il en était autrement, je ne vois pas comment nous aurions pu développer simulatément elle et moi, cette certitude spontanée de nous reconnaître.

Toujours est-il que le bouleversement a été tel que j'ai vécu cela comme un point d'initiation spirituel important. J'ai eu conscience que je venais de vivre un événement exceptionnel que j'ai considéré à l'époque comme un aboutissement de mon besoin éperdu de connaissance; un besoin tenance qui ne me lâche jamais depuis ma tendre enfance. C'est alors, par clairvoyance, ou intuition forte, m'appuyant sur des auteurs comme Jean Charon, James Redfield et Pierre-Henri Barnezet, que j'ai développé une syncrétion cosmogonique personnelle alliant les théories les plus récentes de la science et les enseignements ésotériques de la Grande Tradition. A ce moment-là, j'intervenais régulièrement sur un forum belge consacré à la spiritualité. Et c'est là j'ai entendu pour la première fois évoqué les "flammes jumelles", un autre bouleversement de ma vie.

 

 

 

 

 


Cette deuxième image reflète assez fidèlement l'idée d' un oeuf primordial

Oeuf de lumière primordial et flammes jumelles.

Pourquoi avois choisi l'allégorie de l'oeuf, souvent reprise par le spirutualistes et autres mystiques, c'est parce qu'au début, avant le Big-Bang, rien n'existait puisque la matière n'était pas. Mais dans ce monde supralumineux, les idées et les pensées existaient, on peut même supposer qu'elles existaient. Sous quelle forme? Il n'est certainement pas dans les possibilités des humains, prisonners d'un continuum espace-temps d'entrevoir comment fonctionne un monde ou les vitesses des particules sont supérieures à celles de la lumière. Toujours est-il qu'il est difficile d'imaginer qu'une idée, une pensée puisse exiter librement. Il est donc plus facile pour un esprit humain d'imaginer que l'idée de l'homme est logées dans un cocon, un oeuf de superlumière, l'oeuf primordial.

durée de vie de l'oeuf primpordial: l'éternité, du moins à notre niveau de perception forcément limitée.

Corps éthérique ou quantique ou astral et surtout LUMINEUX.

La méthode la plus sûre pour comprendre l'existence du corps quantiques constitué de particules "lumineuses" c'est de la comaparer à une enveloppe invisible qui sert d'intermédiaire entre l'âme céleste qui a pour mission de transmettre les informations indispensables au développement du corps biologique. Il est réprésenté dans l'image sour la forme humaine, qu'il prend et garde nécessairement, à la demande de l'âme qui s'incarne, durant tout le parcours de vie du corps biologique. Al mort du corps biologique le corps lumineux reprend une forme archétypique de façon à être disponible pour la prochaine réincarnation de l'âme.

Selon Pierre-Henri Barnezet, la durée de vie du corps lumineux représente 30000 fois l'espérance de vie du corps biologique, soit 82 ans en moyenne: total=2 460 000 ans. Une telle durée, selon nos perceptions humaines confine à l'eternité.

D'où sort ce nombre caractéristique de trente mille. selon les indications de Pierre-Henri Barnezet, c'est le nombre d'incarnations d'une âme durant son cycle d'évolution. Mais comme Barnezet le précise également dans son site, chaque incarnation n'a pas la même longévité. Il ya les fausses couches, les accidents, les maladies infantiles, et bien d'autres cas graves qui stoppent brutalement les vies. La durée d'un cucle d'incarnation est donc moins long.


diverses représentations traditionnelles des corps lumineux sous diverses appellations, astral, éthérique, toutes acceptables

 

 

 

 

Le corps biologique, souffreteux, fragile et surtout SOUS LUMINEUX

Le corps humain est fragile et incroyablement complexe. Son étude suscite l'admiration. Pour le comprendre le soigner, les médecins consacrent en moyenne une dizaine d'années d'études en fac de médecine selon les spécialsiations. Il n'en est pas moins vrai que leurs propriétaires doivent en predre soin constemment et le perfectionner.
Le corps humains à une durée de vie particulièrement courte. En faisant référence encore une fois de plus aux enseignements de Pierre-Henri Barnezet, l'espérance de vie d'un être humain dans nos sociétés contemporaine s'élèverait en moyenne à 30000 jours, soit 82 ans. Mais cette espérance de vie est innégalement répartie sur la planète. Les statistiques qui démontrent que sa longévité des parcours de vie dépend de facteurs spécifiques aux régions et aux continents considérés, de conditions climatiques, ce qui implique que dans certains pays, cette espérance de vie est inférieure à celle mentionnée au début de ce paragraphe. De surcrît, comme les humains s'appliquent avec constance et assiduité à bousiller leur planète, il est certains que les conditions de vie vont devenir plus éprouvantes et modifier l'espérance de vie globale de leurs corps infralumineux.

Corps lumineux, infralumineux et science épigénétique.


Jacqueline BOUSQUET, docteur ès biologie
cf la page "ouvrages de référence".

Jacqueline BOUSQUET: "Le vivant se caractérise essentiellement par des échanges d'informations. Dans la cellule les messages circulent entre le noyau et le cytoplasme par l'intermédiaire des ARN, des enzymes, des transporteurs, etc. L'exécution du message ou sa non exécution est aussitôt transmise à l'ADN, via le centriole par un phénomène de feed-back caractérisant tout le vivant."
Science Spirituelle et Connaissance Scientifique
"Nous existons dans un continuum d'espace-temps constitué d'ondes électromagnétiques dont le vecteur est le "photon" ou grain de lumière. Nous sommes donc constitués et entourés d'ondes électromagnétiques, régis par les lois qui déterminent ces mêmes ondes électromagnétiques, à la fois onde et particule (onduscules) donc à l'origine : lumière, qui est le sujet de l'étude de la science spirituelle. Intemporelle, elle détient les informations capables de résoudre tous les problèmes qui se sont posés, se posent ou se poseront à tous les niveaux."

Et si nous parlions de la santé ? Nous devons étudier les champs morphiques informationnels. Nous constaterons ainsi leur primauté et que les antennes de ces champs sont : les particules, atomes, molécules, ADN, organes, organismes, que ces antennes ne constituent pas des résonateurs parfaits, car la mémoire du vécu change la nature du récepteur et explique le vieillissement avec l'affaiblissement du taux vibratoire.

 

 

 

 

 

 

L'HOMME TRIPLE par Jacques Henri PRÉVOST.


http://jacques.prevost.free.fr/fascicules/Dossier_A3/Cahier_15_A3.pdf

Cette étude sur la triple nature de l'homme, de la vie en fait, ne serait pas complète si on ne vous avait pas présenté l'oeuvre de Jacques Henri PRÉVOST présenté par l'image ci-dessus et surtout le cahier 15 consacré à «L'HOMME TRIPLE». Là encore il n'y a pas de hasard, car cet ouvrage m'a été signalé à la suite d'une requête sur internet. J'aime les co-incidence de ce genre.

L'idée de l'homme triple a donc pénétré l'esprit d'un certain nombre de personnes. Cela ne signifie en aucun cas que cela donne du corps à cette vision innovante de l'univers et de l'homme. Cela signifie que l'idée de l'homme triple est ancienne, qu'elle prend plusieurs formes qui ne sont pas forcément antinomiques.

Les premières lignes de l'ouvrage :

Lorsque nous imaginons notre stature corporelle, nous nous représentons mentalement la perception intuitive que nous avons de notre corps. Nous en construisons un schéma théorique en positionnant l'intellect dans la tête, au plus près de l'observateur conscient que nous suscitons, puis nous hiérarchisons en plaçant l'affectivité dans le thorax, et les manifestations instinctives dans le bassin. Nous dis?posons ainsi d'une image compréhensible et exprimable. Elle est seulement pratique car, dans la physiologie effective, il semble que les divers centres de "conscience" soient tous situés dans le système cérébro-spinal.

LES CHAKRAS TRANSPERSONNELS
J'ai personnellement pris connaissance de ces centres de conscience, les chakras transpersonnels que tous récemment, quand j'ai commencé me plancher sur la triple nature de l'homme. Je me permets donc de vous reproduire en copier/ coller, mais en citation, le texte ci-dessous dons vous retrouverez la source originale en cliquant sur la flêcheci dessous.

Les chakras tanspersonnels découvert récemment font que l'homme a reçu un nouveau genre de chargement en pouvoir spirituel personnel,détaché de toute religion.
chakra étoile terrestre: de couleur sombre,il devient magenta lorsqu'il est activé.Son action physique est la conscience avec la nature.Son action mentale est le dépassement de la polarité.Son action spirituelle est la préparation à l'ascension du corps de lumière.Avant de l'activer,vous devez d'abord activer le chakra hara(nombril),vous pouvez poser soit une cornaline,soit un oeil de tigre.Activé ce chakra hara, confère force ,agit sur les reins,la digestion et sur l'absorption des aliments.Enfin,pour activer le chakra étoile terrestre; marcher consciemment sur la terre dans un lieu de verdures.

• Les trois chakras situés au dessus de la tête dans le champ aurique et au delà de celui-ci;sont:le chakra causal,chakra de l'étoile de l'âme et chakra porte stellaire.On peut les comparer à des stations relais personnelles vers les étoiles.Ils transmettent et reçoivent une multitude d'énergies,passées ensuite à l'ensemble des autres chakras.

  • _ chaka causal:est prêt à guider la vie présente.Si l 'individu suit une voie spirituelle,il agira en filtre bénéfique.Pour l'activer,il faut ne plus avoir "d'égo". sinon;vous pouvez poser une célestine ou une pierre de lune qui aideront à équilibrer ce chakra.
  • _ chakra étoile de l'âme:permet de reçevoir les informations de la voie lactée,seul un guérisseur expérimenté peut activer ce chakra grâce à une baguette de sélénite.
  • _ chakra porte stellaire:connecte au cosmos,au rayonnement de lumière divine,à l'objectif supérieur.Il est multidimensionnel,holographique,interstellaire et éternel.L'activation de ce chakra se fera uniquement lorsque l'humanité sera collectivement prête.On peut cependant s'y préparer en accomplissant tous les jours des actes d'amour inconditionnel,sans porter de jugements,et avec compassion envers autrui.Une méditation sur une moldavite vert clair,peut aider à la prise de conscience du chakra;elle favorise l'élimination des modèles karmiques obsolètes enfermés dans l'un des chakras et clarifie l'objectif futur.

 

Les chakras, centre de réception et de gestion des informations supralumineuses.

Tout cela mérite quelques applications. En effet, l'existence des chakras ne peut en aucun cas être prouvée par la science. En revanche la théorie des trois univers supralumineux, lumineux et infralumineux donne du corps en ce sens que les parquets d'informations (Le Verbe de Dieu pour les mystique) émis par l'oeuf primordial superlumineux doivente être non seulement captés mais gérés comme n'importe quelle information qui circule. L'existence des chakras, inventés ou découverts par les découvreurs ès sciences ésotériques trouvent donc dans les tous derniers développements des théories scientifiques une sorte de confirmation.

 

 

 

 

 

Commentaire en guise de conclusion provisoire

Voici donc des considérations qui ouvrent des perspectives nouvelles à l'esprit du "chercheur" en spiritualité. Ce ne sont bien-sûr pour le moment que des extrapolations intellectuelles basées sur des théories mathématiques mais aussi sur des observations et des expérimentations par diverses disciplines scientifiques mises en corrélation entre elles afin d'en dégager un nouveau paradigme qui puisse être compris et admis par un esprit matérialiste.

Il est temps d'inclures de nouvelles diemsions spirituelles dans les valeurs laïques qui sont le fondement des sociétés occidentales matérialistes.

Pour autant, il convient de prendre les allégations développées sur cette page avec circonspection et prudence pour la simple raison qu'il faut toujours recouper les informations que l'on reçoit, les confrontér sur l'atelier de la vie personnelle, se garder de tout comportement imitatif ou passif comme en ont facilement l'habitude les croyants. L'Évolution exige un effort de tous les instants. Les moments de repos sont brefs.

Vous devez vous préparer.